En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   Sauf exception, une photo se prend en mode paysage, même avec un téléphone !   Tonton
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Parlons Français
    Imprimer la page...

Parlons Français

Quand j’entends dire « je t’envoie un  iméïl », mes cheveux de paysan occitan se dressent sur la tête.

Par contre lorsque mon ami, non moins occitan, me dit « je te le maïle » j’apprécie l’humour de la formule.  wink

Plus sérieusement, il est bon de rappeler que le jargon des techniciens de l’informatique qui est issu des Etats-Unis (et c’est normal puisque la technologie vient de là) a été transposé dans la langue française. Cette transposition a fait l’objet d’une première publication au Journal Officiel du 2 décembre 1997.

Essayons donc d’utiliser les termes officiels de la langue française :

  • je n’envoie pas un i-mail, ou un mail, ou autre e-mail (ça, ce sont les anglophones qui le font), mais j’envoie un courriel (concaténation de courrier électronique). Si ce néologisme vous effraie, vous pouvez aussi envoyer un message électronique ou un courrier électronique.
  • je ne demande pas à mon ami son e-mail, mais je lui demande son adresse électronique, constituée de son identifiant et de l’identifiant du gestionnaire de la messagerie, séparés par une arrobe ou arobase (@). 
  • Le terme Mél. quant à lui, est un symbole de « messagerie électronique » qui peut figurer devant l'adresse électronique sur un document (papier à lettres ou carte de visite, par exemple), tout comme Tél. devant le numéro de téléphone.  « Mél. » ne doit pas être employé comme substantif (on n'envoie pas plus un mél qu'un mail). 
  • La messagerie électronique est le service permettant aux utilisateurs habilités de saisir et envoyer un courriel ou de le consulter en différé.

Les réflexions ci-dessus sont inspirées d’un avis de la Commission Générale de Terminologie et de Néologie, publié dans le « J.O n° 141 du 20 juin 2003 page 10403 texte n° 144 » ; vous pouvez le consulter à l’adresse http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=CTNX0306622X .

 

@ : Vous pouvez consulter l’origine de ce caractère à l’adresse http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=CTNX0206046K


Date de création : 23/05/2016 - 09:14
Dernière modification : 12/01/2019 - 23:11
Catégorie : Divers - Divers
Page lue 1258 fois